[chronique] – Les Chinois en Afrique , pourquoi ça pose problème ?

La présence chinoise en Afrique commence à être sérieusement remise en cause par les Africains . Le décalage culturel , alimenté par le sentiment de Péril Jaune importé depuis l’Occident crée de plus en plus de tensions et d’incompréhensions . Comment en sommes nous arrivés là ?

Par mes nombreuses prises de position en faveurs de la Chine , je suis souvent pris à partie sur les réseaux sociaux pour expliquer leurs comportements , quand il y a débordement . Je n’ai pourtant aucune attribution officiel voire même officieuse pour cela , mais ma volonté est de démontrer , que souvent le problème est ailleurs et que nos analyses emprunts d’apriori appartenant à d’autres nous empêchent d’avoir la bonne compréhension des choses .

Le Guangzhou Gate des violences policières sur des ressortissants africains

Et ce fut le cas , en Janvier 2020 , quand en pleine crise de la pandémie du COVID-19, à Guangzhou , les forces de l’ordre local se comporteront de manières brutales contre les populations africaines de passages ou vivant la bas depuis une plus longue durée . Une poignée de Nigérians s’étant échappée d’une zone de confinement après avoir été détectée positive , jetant l’hystérie dans les populations chinoises assimilant tout noir comme un potentiel malade en fuite . Le quartier Xiaobei , Chocolate City , où était visiblement originaire les deux Nigérians en fuite fut barricadé et une grande partie des habitants d’origine africaine rassemblés pour etre déplacés ensuite ailleurs . Bref une gestion et une communnciation calamiteuse de la situation ayant crées des tensions et à l’heure de la mondovision à une condamnation sans appel de la Chine et de son rapport avec les Noirs .

Xiaobei Lu—China’s “Africa Town”

Un Zambien refusé dans un restaurant chinois en Zambie

Six mois plus tard , un tres grand influenceur de la communauté africaine et afrodescendante francophone remet le couvert en dénonçant l’appropriation de la Zambie par la Chine , avec une très forte présence chinoise , qui se remarque dès l’arrivée a l’aéroport , dans les radio , les écoles et ce qui l’avait plus émue , c’est le refus d’accès à un petit restaurant Chinois à un zambien accompagné de sa compagne chinoise .

La réaction fut immédiate , Miles Sampa, le maire de Lusaka en Zambie et Edger Mulwanda, le ministre national de la Santé fermèrent immédiatement ce restaurant chinois, pour que les propriétaires ne fassent plus de la discrimination contre d’autre citoyens zambiens.

Selon un rapport de MUVI TV largement diffusé sur les réseaux sociaux, Latian Restaurant a refusé l’entrée à un zambien et l’a également qualifié d’étranger dans son propre pays alors même qu’il était accompagné de sa compagne asiatique pour qui l’accès était autorisé .

Cet incident a suscité l’indignation après que la nouvelle ait été présentée à la télévision nationale. Les autorités locales ont réagi rapidement à ce problème en fermant l’installation.

Le maire a révélé aux médias après la fermeture du restaurant que les opérateurs travaillaient avec un certificat expiré, qu’ils vendaient des produits avec des étiquettes écrites en chinois, ce qui est contraire à la loi et travaillaient également sans licence de la LLC.

 Most of the digital infrastructure projects in Zambia are being built and financed by China. Photograph: Waldo Swiegers/Getty

Quid des Quartiers coloniaux en Afrique ?

Je pense qu’effectivement il puisse arriver de plus en plus de situation de la sorte et nous le déplorons tous , mais ce qui m’a étonné c’est que l’africain s’en offusque que maintenant alors qu’il subit cette même exclusion sur tout son territoire sur des petites zones prise d’assaut par d’autres communautés installées sur son sol de manière impérieuse et coloniale depuis plus de 120 ans sans que jamais cela apparaissent sur les réseaux sociaux ni ne dérange les gens de la Diaspora africaine, qui est parfois la première enchantée quand elle y est invités en tant que privilégiée .

Pour être en Afrique de manière réguliere , il est souvent choquant de voir comment les communautés occidentales sont par exemple tres confinées entre elles . Des zones à l’écart quand ce sont dans les villes et petits bourgs de campagne , et dans les Capitales , des quartiers entier à eux , où l’on sent de manière presque tactile que la présence d’un africain noir n’y est pas désirée . N’y pénètre comme africain que les personnes de la sécurité , gigolos et prostitués . Des villes dans la ville ! S’agissant des etablissements en ville , les centres culturels parfois et autres lieux prestigieux tenus par des occidentaux ou des orientaux , le tri se fait naturellement par l’argent ou par des réseaux de cooptations pour accéder à des clubs très fermés . Et certains en sont exclusivement asiatiques , occidentaux ou orientaux. .

Choc des Cultures vu depuis la Diaspora

Mais que fait il , que tout d’un coup , que ce qui est presque toléré et tolérable en Afrique et ne le deviennent plus pour les Africains , le plus souvent de la Diaspora , habitué en Occident à avoir droit accès partout , le pensent ils, et à bonne escient , puisque tout établissement commercial n’a pas le droit de refuser l’accès au public .

De mon avis propre , et voila aussi pourquoi ces cris d’orfraie arrivent souvent de la Diaspora , c’est la difficulté à jongler avec les barrières culturelles et le maniement de plusieurs langues locales et étrangères . Ce fossé crée de la peur , le sentiment d’agression et de rejet qu’il y a pour la Chine en Afrique. L’africain et l’afrodescendant ont été domestiqués , formés et éduqués , par l’occident voir l’orient , voir des inscriptions dans une langue européenne , qu’elle soit Française ou Anglaise et parfois Portugaise ou Espagnole , dans nos lieux publiques ne nous dérangent pas … mais y trouver une abondance d’inscription en mandarin , crée un stress dont nous ne sommes pas habitues nous qui venons de l’extérieur .

Une Afrique déjà habituée au multi culturalisme

Quand vous traversez le continent , tu t’aperçois que des gens que sont désignés comme illettrés et analphabètes savent manier jusqu’a 7 langues différentes dont celle des étrangers les plus représentés localement . En gros , la langue chinoise au Zimbabwe ne sera qu’une de plus pour les gens locaux qui surement comprennent aussi le français , l’anglais ou l’arabe.

Que les murs soit bardés de chinois , ce n’est souvent qu’une écriture de plus que les gens apprendront très vite a déchiffrer autant que les autres . Le colonialisme ne se fait pas la . Oui sur l’accaparement des terres , sur la création de leurs industries mais surtout par le non règlement de leur participation aux Taxes et Impôts locaux . Le pillage organisé , les actes d’intimidation politique et économique , les prises d’otages culturelles , s’arroger des privilèges locaux au dessus des élites locales elles même , bref c’est ça le Colonialisme .. celui que nous devrions pas cesser de combattre. Car au final , la Chine profite de notre laisse allé et notre nonchalance à accueillir tous les étrangers avec le même niveau de confiance .

La Diaspora doit investir sur le Continent

NJ Ayuk, right, greets Chinese officials in Beijing in early September. Ayuk, executive chairman of the African Energy Chamber, helped secure more than $1.4 billion in investment commitments in African energy projects from China. Courtesy: African Energy Chamber

En conclusion , l’envahissement de la Chine si tel est le cas. , ne se poursuivra que parce que la place y a été laissé vacante . La Diaspora africaine et afrodescendante doivent d’abord s’investir sur le continent avant de pouvoir en faire la critique aux autres . Nous attendons que nos états fassent mais quand ils ne font pas malheureusement ce sera à cette communauté de prendre le relais … rénover les écoles, créer de l’économie locale , entretenir les routes , ponts et chaussés … si la Chine le fait en Afrique , c’est contre contrepartie négociée en sa faveur surement , pourquoi la Diaspora ne fait pas de même en Afrique . Notre communauté a le devoir et la responsabilité de participer à la rénovation du continent , mais ce ne sera pas en observant et commentant les actes des autres que nous serons plus efficaces …

#AfricaReloaded #TraitéDeGeostrategieEconomique #RebrandAfrica