[Causerie] – La Force de la Manière Douce – « Soft Power ».

De Mfn Olomaniama – le Samedi 7 Fevrier 2020 – A Paris

L’adhésion est parfois préférable à la coercition.


Le pouvoir d’imposer est souvent prévisible et les moyens de l’exercer ne sont pas toujours disponibles. L’évolution des rapports entre la grande nation par excellence, les USA et le reste du monde nous le montre bien.
Les USA réalisent que la montée du sentiment anti-américain causée par l’usage exclusif de la force a parfois desservi les intérêts des américains.
Cela pour dire que la force traditionnelle d’imposer peut montrer ses limites.


Le soft-power qui n’était vu que comme un moyen pour compléter cette force traditionnelle détenue par l’armée et l’économie, devient plus important dans un monde ouvert dans lequel les hiérarchies bougent sans cesse.


Il faut investir dans son pouvoir de séduction, d’attraction dans ce monde mondialiser à tous crins.
La culture, le système éducatif, la diplomatie publique, le concept de «Marque pays » autant de leviers sur lesquels il faudra travailler pour…le Congo.

En Afrique, rares sont les pays qui peuvent investir dans des frégates pour veiller sur les intérêts économiques ou faire montre d’une puissance militaire. De même, peu de pays peuvent investir dans des satellites pour des projets militaires ou scientifiques.


Très peu, très rare…


Nous ne disposons donc pas de moyens pour parler Hard Power. L’idéal serait d’allier hard et soft (le Smart Power). Mais pour l’instant, profitions de la multiplication des moyens de communication pour penser « notre soft power ». Celui qui permettra de réduire rapidement certains déséquilibres et créer des richesses.

#AfricaReloaded #AfricaBranding

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *