Let’s Talk about China

à Guangzhou , le 28 Avril par Patrice Nziansè

5ans après  mon premier voyage en Chine , je suis aujourd’hui de retour sur ce Pays continent de 1,5 milliards d’habitants . Là où je vais se nomme la ville de Guangzhou  .

Existante depuis 221 avant J.C , cette ville a toujours été tournée vers le commerce extérieur d’où l’on en importait déjà la soie et la porcelaine . Guangzhou fait partie de la Province de Guangdong , renommée abusivement Canton par les marchands Portugais , cette province est de loin la plus peuplée de Chine avec ses 111 millions d’habitants mais aussi la plus dynamique en terme de commerce. Guangzhou est donc abusivement appelée Canton , translitération erronée de Guangdong.

À l’Ouest, Rien de nouveau…

C’est dire que Guangzhou est une longue habituée du commerce et la porte vers l’Ouest de tous les industriels et artisans chinois. Elle en est la vitrine au travers de cette foire Gigantesque , la CANTON FAIR TRADE , ayant lieu deux fois par an durant 3 semaines pleines . Et on peut dire qu’avec sa foire de Canton , La Chine fait sa Conquête de L’Ouest .

Et l’Ouest le lui rend bien , car la Foire est bondée d’Occidentaux , ceux-là même qui défendent aux africains de se lier à la Chine pour les protéger d’une quelconque forfaiture et impérialisme de leur part . Alors que la Chine au travers de son ouverture sur le Monde par la Province de Guangdong a toujours eu une tradition de commerce millénaire avec le reste des autres Nations qu’elles soient Occidentales , Africaines ou encore Indiennes .

Tout ce que vous trouverez dans cette foire, est ce qui inondera vos magasins dans les mois à venir , audiovisuelle , électronique , jouets , vêtements , fitness , cosmétique , vaisselle, outils de bricolage ou professionnel … absolument tout y passe . La Chine n’a pas volé son nom d’Usine du Monde pour rien. Et la nouveauté est que maintenant les exposants nous interdisent de filmer ou de photographier. La plupart sont devenus des industriels , qui défendent farouchement leur secret . Et gare à toi , si tu enfreins la règle , çà peut très vite tourner au drame et ils oublient vite leurs courtoisie légendaire . On vient à la foire pour faire du Business ou chercher des nouvelles niches de produits. Chaque exposant a payé sa place très chère , mais le résultat est au rendez vous . Il est là pour te vendre du container, ce qui va lui garnir son carnet de commande jusqu’à la prochaine foire , où il reviendra encore et encore avec toujours plus de nouveauté .

«One Belt, One Road» (OBOR) : La Nouvelle Route de la Soie

la Nouvelle Route de la Soie ( NRS)

La 124e édition de la China Import and Export Fair (la « Foire de Canton » ou la « foire ») a refermé ses portes en Novembre 2018 après avoir enregistré une augmentation sensible des commandes à l’exportation vers les pays de l’initiative chinoise la « Nouvelle route de la soie » (NRS). Le revenu total des exportations a atteint 206,5 milliards de yuans (29,8 milliards de dollars), avec 77 733 nouveaux acheteurs qui ont participé à la foire, soit une progression de 2,34 %, les acheteurs de pays et régions jalonnant la NRS ayant eux progressé de 0,16 % pour atteindre 84 578.

124th Canton Fair Records US$29.8 billion In Turnover, Hosts More than 70,000 New Buyers
124th Canton Fair Records US$29.8 billion In Turnover, Hosts More than 70,000 New Buyers

La foire a accueilli au total 189 812 acheteurs de 215 pays et régions, tandis que sept des dix plus grands acheteurs provenaient de pays et régions de la NRS, comme l’Inde et la Russie. Les commandes à l’exportation issues de ces pays et régions ont progressé de 2,7 % pour atteindre 9,63 milliards de dollars, comptant pour 32,3 % de la valeur totale des commandes reçues, soit une augmentation de 2,7 % en glissement annuel.

Guangzhou est déjà dans le « TurFu » !!

Déjà avant d’aller plus loin , il est important de casser tous les mythes les plus farfelues sur cette Chine . La ville de Guangzhou est extrêmement propre , moderne et urbanisée .

Beaucoup de personnes âgées et d’âges murs , malheureusement , sont mis à des taches de nettoyage des lieux publics , que ce soient en extérieur ou dans les transports en communs , qui sont rutilants , et qui en définitif rendent tous ces lieux publics fort agréables à circuler et à y vivre .

Toutes les stations de Metro sont pourvues de Wi-Fi gratuit , mais qu’au final tu as payé avec ton ticket , et d’une police militaire ou de proximité , qui veille à la sécurité à tous les accès dans le réseau , à ce que les gens montent et descendent des rames correctement et poliment .

Electri-City Everywhere …

Ce qui m’impressionne toujours , comme je l’avais déjà fait remarquer dans ma toute première vidéo sur la Chine après mon premier voyage en 2014 , c’est le relatif silence des rues , très peu aussi bruyante par rapport à nos rues parisiennes et africaines … beaucoup de véhicules sont électriques , la quasi-totalité des deux roues notamment , ce qui peut être parfois déroutant et dangereux ,car ils surgissent de partout en silence pouvant à tout moment te jeter à terre.

Aux heures d’affluence , les véhicules électriques à deux roues se faufilent dans la foule avec les piétons pour aller sur les trottoirs ou traverser les passages piétons , ce qui demande d’etre attentif et vigilant , de toujours rester sur ses gardes .

Cet attrait du tout électrique m’avait déjà interpelé en 2014 , me motivant sur la mise en place de solution équivalente sur le continent . Mais c’est la que l’on s’aperçoit ,que nos infrastructures électriques sont encore trop défaillantes et sous-dimensionnées pour pouvoir répondre à une telle demande . La réalité du terrain en Afrique , montre le très grand faussé , qu’il peut avoir entre nos pays dits émergents et un pays ,qui a réellement émergé .

De plus , la très bonne qualité de la chaussé des rues chinoises en ville contribue à la propagation de ce type de véhicules qui ne souffrent pas de la poussière et du caractère approximatif de nos rues africaines dès lors que l’on quitte le centre-ville , où les accès principaux goudronnés .

La Guerre des Mondes …

Pour finir , je constate une relative gentillesse et bienveillance des populations locales , qui sont moins impressionnées de voir des étrangers en ville que peuvent l’etre d’autre Province ou ville . Effectivement m’étant baladé à Shanghai , partout où je passais , l’on m’arrêtait, et des Chinois s’amassaient lentement autour de moi soit pour me dévisager soit pour m’effleurer soit pour prendre des clichés avec moi .  C’est arrivé quelques fois et c’est assez étrange . Dans les villages , c’est encore plus spectaculaire ce genre de réaction mais on finit par s’y faire et eux aussi . Au final , une fois passé la première rencontre , on ne s’occupera plus de toi .

Hong-kong , c’est un Monde different ! Elle se trouve à 45min de Guangzhou pour un billet 215 yuans (moins de 30€) avec le Hi-speed , un équivalent du TGV en beaucoup plus moderne . Le prix est très bas , là où un Thalys ( Paris-Bruxelles) est presque 4 fois plus cher et Eurostar (Paris Londre) 10 fois . L’occident a cultivé la cherté de la vie et qu’on ne me dise pas ,que c’est à cause du coût de la main d’oeuvre , le Hi-Speed est plus moderne , la gare flambant neuve et d’une modernité sans égale , et le personnel aussi nombreux, qui vous serve à votre siège comme dans l’avion .

Hong-Kong c’est encore une autre ambiance . Plus cosmopolite , ca a été un moment de reprise de contact avec le monde , puisqu’à Hong Kong , Google , Facebook , Instagram , Twitter sont de nouveaux accessible et m’ont permis de donner de mes nouvelles sur les revaux sociaux …. mais on en reparlera . L’ambiance y est différente et l’occidentalisation des comportements est plus prégnante … mais le dynamisme reste le meme ..

Quartier Mongkok, Hong-Kong

Conclusion

Le serpent caché est le serpent qui grossit

Proverbe bantu

La Chine reste un pays fascinant par sa diversité culturel et son dynamisme économique local. L’Afrique a beaucoup de points communs avec cette partie du monde , mais le poids de l’histoire nous a tiré vers d’autres horizons beaucoup plus funestes .

Je pense que la Chine nous a montré et tracé le chemin de ce que nous devons faire et de ce qui nous reste à faire pour commencer à envisager un avenir different pour notre continent et sortir des ornières dans lesquelles nous avons été jetées . Nos politiques bon gré mal gré seront obligées de tendre vers cette stratégie économique et sociale , car il est finit le temps où l’Afrique était vide car dépeuplée par 500ans de razzia négrière. Maintenant elle a des comptes à rendre à ses populations , qui lui demande du résultat . Il est certain que nos politiques ont l’air de jouer la montre , mais les populations africaines n’en peuvent plus d’autant de médiocrité en 60ans d’indépendance en moyenne par une élite éduqué manquant de bienveillance et d’empathie avec les populations non proche du pouvoir . Cette attitude est un comportement suicidaire pour le continent .

Soit effectivement nous nous laissons piller calmement au risque de voir poindre le nez de révolutions et révoltes les plus terribles qu’elles soient , soit nous nous prenons en main en y mettant un terme. Bien sûr il faudra du temps pour rebâtir ce qui a été détruit , reconquérir nos croyances , mais le temps est à la prise de conscience et au bilan .

On cesse de fanfaronner et l’on reprend le rôle de Bâtisseur de civilisation ,qui nous avait été impartit .

La Chine ne compte s’arrêter dans sa lancée . Elle nous tend la main mais ne pourra pas faire le travail à notre place , car sa population grossit vite aussi , et comme le dit le Chef Suprême et Président Chinois Xi Jinping , en réponse à Mr Macron inquiet de la bonne application des droits de l’Homme , sa priorité quotidienne ,quand il se lève chaque matin et se rase devant son miroir , est de savoir comment il va devoir nourrir ses 1.5 milliards d’habitants et non les moyens répressifs , qu’il faille employer pour contenir les plus récalcitrants , subversifs et démagogues . Et au résultat , le niveau de vie en Chine semble augmenter plus qu’autre part dans le monde. Et les salaires aussi …

La Chine a compris l’importance du poids démographique dans le monde .. déjà économique , mais aussi demain militairement . A l’opposé , nos Nations africaines ne peuvent se défendre car elles n’ont ni le nombre ni d’armée puissante . Nous ne sommes en mesure actuellement ni de pouvoir défendre nos terres et nos ressources ni les habitants qui sont sur ce sol et qui sont en proie a toute sorte d’attaques bactériologiques et de destabilisation.

Néanmoins si le constat est difficile , il n’est pas irréversible .


Patrice Nziansè , est consultant Datacenter Management & Delivery . Il fonde l’incubateur & Think Tank Hi-LABZ pour penser et proposer des solutions Agrotech , Foodtech et Digitech adaptées au continent Africain.

#AfricaReloaded #TraitéDeGeostrategieEconomique #RebrandAfrica

👋